« Redonnons la parole à ceux qui agissent au quotidien »

Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE est candidat dans la 3ème circonscription des Hauts-de-Seine avec 577 pour la France. Marié et père de famille, Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE dirige aujourd’hui un institut pour personnes handicapées. Auparavant, il a été conseiller technique de plusieurs ministres des affaires sociales entre 2009 et 2012. Habitant depuis 16 ans sur le territoire de Courbevoie, La Garenne et Bois Colombes, il est également très engagé dans de nombreuses associations locales (musique, parents d’élèves, associations familiales).

L’appel lancé par le député-maire de Neuilly-sur-Seine Jean-Christophe FROMANTIN,« 2017, Et si c’était vous ? », a particulièrement interpellé Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE le jour où « les Républicains ont désigné leur candidat aux élections législatives dans la 3ème circonscription des Hauts-de-Seine, un candidat issu du système, choisi par le système. » regrette-t-il. Refusant de s’y résigner, Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE a décidé de se porter candidat.

Partageant la même vision de la politique que 577 pour la France selon laquelle « La politique n’est pas un métier », Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE est convaincu que « seule une nouvelle génération de responsables politiques, courageux, désintéressés, issus de la société civile, de la vie réelle, pourra porter les réformes profondes dont la France a besoin ».

« La France a besoin d’hommes et de femmes ancrés dans la vraie vie »

Intimement persuadé que « le renouveau de notre pays implique à la fois de retrouver la fierté de sa culture, et de repenser son organisation en s’appuyant sur les familles, les communes, les associations et les entreprises », Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE veut notamment « libérer l’initiative personnelle, l’esprit de responsabilité et l’entrepreneuriat qui étouffent sous les normes et les charges.». Il veut mettre son expérience et sa connaissance du système de la santé et des politiques de solidarité au service de ses concitoyens.

Si Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE est élu député, ce sera l’une de ses priorités : « notre système social n’est pas financé. Il est urgent de le faire évoluer sinon il ne protègera plus personne ! » « Il faut aussi de toute urgence relancer la politique familiale » conclut-il.

***

Contact presse de Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE : Grégoire THONNAT (06 18 46 81 24) – email : gregoire@thonnat.net