Fabienne CARDOT est candidate dans la 2ème circonscription de la Nièvre avec 577-LES INDÉPENDANTS. Normalienne, agrégée et docteur en histoire, Fabienne CARDOT a d’abord enseigné en histoire médiévale puis a rejoint EDF où elle a exercé plusieurs responsabilités jusqu’à devenir Directeur régional en Franche-Comté puis Directeur Performance et Management de la Production en 2010. Très ancrée dans son territoire, ses liens avec la Nièvre sont anciens, depuis ses premières recherches comme historienne en 1976 dans les archives de Creusot-Loire sur la sidérurgie nivernaise au XIXème. Egalement très engagée dans la vie locale, elle est maire-adjointe de Corbigny, membre du Bureau du Parc naturel du Morvan et vice-présidente de l’Agence du développement du Tourisme de la Nièvre.

Fabienne CARDOT a décidé de mettre ses compétences de femme active de l’industrie au service d’un projet pour la France. C’est pourquoi dans la droite ligne de son engagement pour la présidentielle en tant que porte-parole de la société civile pour François FILLON (mouvement dont elle a également l’investiture), elle a décidé de rejoindre le mouvement des 577-LES INDEPENDANTS. « Ce mouvement porté par Jean-Christophe FROMANTIN engage la société civile dans un projet de renouveau » explique-t-elle. « Cela correspond à ma vision et aux attentes des Français » renchérit-elle.

Convaincue que les prochaines élections législatives doivent être l’occasion d’élire des députés qui ont une expérience au sein de la société civile et sont légitimes par leurs actions sur leur territoire, Fabienne CARDOT veut mettre ses compétences, son expérience, ses talents et « sa passion de faire » au service de l’intérêt général.

« La Nièvre en mouvement »

Tel est le projet que porte Fabienne CARDOT pour son territoire. Depuis plus d’un an, Fabienne CARDOT enchaîne les réunions publiques et les déplacements qui lui ont permis d’entendre ce que veulent les Nivernais.

Son action s’articule autour de trois pôles :

  • Désenclaver la Nièvre : routes, trains, téléphones, haut débit
  • Attirer les PME et créer de l’emploi (2h30 de Paris avec 2 autoroutes)
  • Favoriser le tourisme vert et faire venir de nouveaux habitants