Dérouler le menu

Etapes de candidature

L’appel à candidatures aux élections législatives de 2017 dans le cadre du projet 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre s’inscrit dans une double logique d’ouverture et de renouvellement : mobiliser 577 citoyennes et citoyens, libres et déterminés, à s’engager et à franchir le pas de l’élection pour mettre leur talent au service de la prochaine législature.

La mobilisation de la diversité des horizons, des profils et des compétences des candidats est l’objectif central du projet. C’est la richesse de la démarche. L’ancrage territorial est un critère premier et la parité une exigence à respecter.

Une candidature aux élections législatives est un acte fort. C’est un engagement dont le candidat doit être bien conscient de son impact y compris dans sa vie personnelle et familiale. C’est une prise de responsabilité qui mobilise du temps, des ressources et des contacts.

C’est un engagement qui procède d’une éthique et d’une réelle exigence personnelle. C’est dans ce contexte que la plateforme 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre apporte un soutien logistique structuré à ses candidats pour les accompagner au quotidien dans leur campagne dans leur circonscription.

Ce qui doit réunir et fédérer nos candidats, c’est l’essentiel : des valeurs communes, inscrites dans la Charte d’engagement, axées notamment autour de l’éthique et de l’intégrité ; une loi de programme qui définit une feuille de route pour les cinq prochaines années autour d’une vision stratégique pour la France, des objectifs à atteindre tant au niveau national que des territoires et des mécanismes d’évaluation clairs des politiques mises en œuvre ; l’engagement de siéger au sein du même groupe parlementaire après l’élection.

La validation des candidats ne doit pas se faire « par le haut » mais de façon décentralisée, dans chaque circonscription, par des représentants et acteurs locaux, par l’adhésion des électeurs, qui désigneront les candidats sur la base des projets qu’ils défendront au service de leur territoire. C’est au candidat de mobiliser les équipes nécessaires à la réussite de son projet.

Ce processus de validation est exigeant car nous voulons mobiliser des candidats qui auront cette double capacité de mettre des talents et des compétences au service de la France et de résister aux pressions politiques et économiques dans un univers difficile et particulièrement contraignant.

Ce dispositif a également pour objectif de créer le plus de cohérence et de complémentarité possibles dans le réseau national qui va se former.

  • 1ère étape : Acte de pré-candidature

Le candidat complétera la page d’inscription (cliquez ici) pour faire acte de pré-candidature. Il renseignera ses nom et prénom, sa date et lieu de naissance, sa circonscription, sa situation familiale et professionnelle, ses mandats électifs éventuels et/ou son implication dans la vie associative et les compétences qu’il compte apporter une fois élu au sein du groupe des députés « 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre ».

Il s’engage à respecter la charte d’engagement.

Il renseigne une présentation de son profil et de ses motivations à s’investir aux élections législatives qui seront repris sur la plateforme 577.fr afin de présenter sa candidature.

Un engagement aux côtés de « 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre » n’est pas compatible avec d’autres candidatures via des plateformes citoyennes ou l’investiture d’un part politique. Une double candidature brouillerait le message vis-à-vis des électeurs.

A la suite de l’acte de candidature, le pré-candidat est convié à rencontrer une équipe de « 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre » afin d’échanger sur sa candidature, sa légitimité dans son territoire et ses motivations.

L’entretien a vocation à approfondir le dossier de pré-candidature et les projets de territoire portés par le candidat.

La validation de la pré-candidature sous le label « 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre » interviendra selon les deux critères suivants :

  • La capacité du candidat à fédérer un réseau de soutien dans sa circonscription et les compétences qu’il apporte au Contrat de Législature et à sa mise en œuvre.
  • La diversité des candidats au niveau national : diversité des parcours et expériences, diversité des talents et compétences et parité.

A l’issue de cet échange, le profil du pré-candidat sera mis en ligne si sa motivation et son engagement sont compatibles avec les valeurs du projet et selon les deux critères définis ci-dessus.

  • 2ème étape : Recherche des parrainages

Afin de s’assurer de l’adhésion au projet du candidat par les citoyens de sa circonscription et de sa capacité à créer une dynamique locale, il devra constituer un « Comité de soutiens » composé d’au moins 100 électeurs de sa circonscription. Ces parrainages devront être enregistrés en ligne sur le site 577.fr dans l’espace dédié au pré-candidat.

  • 3ème étape : Amorçage des financements

Concomitamment, le pré-candidat communiquera des éléments montrant sa capacité à amorcer son financement avec un budget minimum de 4 000 euros pour mener sa campagne en propre ou en intention de dons (ce qui représente à titre d’exemple, 100 dons de 40 euros, soit de 13,60 euros après réduction d’impôt). Ces promesses de dons seront collectées en ligne dans l’espace dédié au pré-candidat.

A noter :

Si un pré-candidat reste inactif dans sa recherche de soutiens et de financement, son profil sera retiré de la plate-forme. Sont considérés comme profils inactifs ceux qui réunissent une des trois caractéristiques suivantes :

  • Moins de cinq soutiens obtenus durant trois semaines consécutives ;
  • Une moyenne inférieure à cinq soutiens par semaine pendant dix semaines ;
  • La non atteinte des 100 soutiens au bout de trois mois de présence sur la plate-forme.

Ces dispositions n’appellent aucune exception.

  • 4ème étape : Validation de la candidature et labellisation du candidat

Le pré-candidat qui sera parvenu à réunir un comité de 100 soutiens et 4 000 euros de promesse de dons sera labellisé candidat« 577 Pour la France ».

Une fois labellisé, le candidat bénéficiera d’un référentiel de campagne, d’une dynamique nationale et d’une assistance structurée dans sa campagne par la plateforme 577 Pour la France : support juridique (déroulement de la campagne, financement électoral), suivi avec un conseiller clairement identifié, media-training, kit de campagne (visuels, gabarits d’affiches et de bulletins de vote) et outils digitaux.

Au cours de la campagne, une contribution financière pourra être demandée aux candidats pour participer aux frais de la campagne nationale.

Le projet 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre a pour objectif de lancer un mouvement de renouveau dans le cadre de la campagne des élections législatives de 2017. C’est un rassemblement de 577 candidats autour de valeurs communes et d’un contrat de législature. Tous ceux qui participent à cette démarche doivent respecter quelques règles d’engagement pour faire de cet élan une espérance pour la France.

A l’heure où les Français ont perdu confiance vis-à-vis des acteurs politiques, le mouvement que nous lançons dépend d’abord de la probité de tous ceux qui s’y engagent.

Chaque candidat doit garantir à l’ensemble de l’équipe qu’il agit honnêtement, en totale transparence et libre de tout engagement ou projet qui seraient incompatibles avec la réussite et l’esprit de cette démarche solidaire et responsable car collective.

• Mobilisons nos talents au service de la France

L’objectif est de mobiliser des talents complémentaires et diversifiés au service de la France afin d’engager les réformes nécessaires à sa prospérité. C’est l’action qui fonde la légitimité des candidats.

Chaque candidat s’engage à agir pour le Bien commun au-delà des intérêts particuliers ; chaque candidat incarne des initiatives remarquées dans la gestion d’une collectivité, d’une entreprise ou d’une association ; chaque candidat est porteur d’idées nouvelles et d’initiatives concrètes au service de la France et de ses territoires.

Les candidats sont disponibles et prêts à défendre avec courage et audace le contrat de législature qui naîtra de cette initiative.

• Engageons une campagne depuis nos territoires

La campagne que nous lançons est inspirée du principe de subsidiarité. Il ne s’agit pas de sélectionner des candidats mais plutôt de s’assurer que chaque candidat est en capacité de porter une campagne sur les valeurs et les orientations partagées.

Pour constituer une représentation nationale fidèle à la diversité des talents et des atouts qui composent la France, chaque candidat incarne son territoire et mobilise le plus largement possible les acteurs locaux pour en faire une force d’action et de proposition.

Chaque candidat devra montrer qu’il est capable de mettre en œuvre les moyens nécessaires à la réussite de sa propre campagne sur des bases communes à l’ensemble de ceux qui sont engagés dans cette démarche. Cette garantie sera un gage d’engagement et de professionnalisme ; elle fera partie intégrante du processus de validation des candidatures.

Chaque candidat s’engage à respecter les modalités de la campagne, de son organisation pratique et de sa communication telle qu’elles seront définies par ses animateurs.

Chaque candidat s’engage à ne pas porter une candidature sur d’autres plateformes citoyennes. En effet, une double candidature brouillerait le message vis à vis des électeurs.

• Partageons un idéal et des valeurs

Le projet politique que nous défendons est inspiré des valeurs de subsidiarité, de liberté et de réconciliation. Il est profondément attaché à la dignité de l’homme. C’est la raison pour laquelle nous défendons l’initiative personnelle, l’esprit de responsabilité et l’entrepreneuriat. Nous sommes attachés à l’équité autant qu’à l’égalité.

La France est construite sur un socle national, ses valeurs sont issues de son héritage judéo-chrétien ; elle est riche de la diversité de ses territoires. Elle est tolérante.

Nous défendons un Etat centré sur ses missions régaliennes et stratégiques. Nous voulons des territoires forts. Nous sommes attachés à ce que la France défende l’idéal européen tel qu’il a été initié par les pères de l’Europe.

• Proposons aux français un pacte de confiance

Pour restaurer la confiance nous préférons proposer un contrat aux Français plutôt que de faire des promesses auxquelles ils ne croient plus. Le projet fera l’objet d’un « contrat de législature » décliné dans une Loi de programme qui affichera clairement le cap à tenir et qui garantira dès le départ la cohérence d’ensemble. Elle affichera une série de priorités axée sur l’adaptation de la France au monde contemporain, sur sa modernisation et sur la restauration d’une trajectoire de développement et de rayonnement.

Quatre orientations seront développées : une nouvelle organisation de la France et de ses territoires, l’accès à la connaissance, le développement des entreprises et un nouveau pacte de solidarité. Une approche partagée et visionnaire des enjeux de la France dans le monde et de ses alliances sera également proposée. Chacune de ces priorités sera développée dans quatre « lois d’orientation ».

Les candidats s’engagent à enrichir le contrat de législature, à le développer et à le défendre loyalement tout au long du mandat.

Ils s’engagent également à ce que des outils d’évaluation soient mis en place, à la fois sur le contrat de législature et sur leur contribution personnelle à la réussite de ce contrat. Ils s’engagent à ne pas se représenter à l’issue du mandat si l’un et l’autre des engagements ne sont pas respectés.

Les candidats s’engagent à s’inscrire sur l’association de financement de 577 – LES INDÉPENDANTS de la droite et du centre au moment du dépôt des candidatures ; ils s’engagent à siéger au sein du groupe parlementaire qui naîtra de cette initiative dès lors qu’ils en auront été un des acteurs au cours de la campagne.

J’affirme par la présente que je ne suis ni interdit(e) bancaire, ni mis(e) en examen ; que je n’ai pas fait l’objet d’un jugement de condamnation.

Je n’ai pas été déclaré(e) coupable d’un délit ou d’un crime par une juridiction française ou étrangère.

Je suis à jour de l’ensemble de mes obligations auprès de l’administration fiscale. Je déclare sur l’honneur l’exactitude de ces informations.